pouvoir-dachat
Name
Pouvoir d'achat

Actualités

07.11.2022

Grève générale du 9 novembre // Argumentaire

Le 9 novembre, nous serons en grève. Nous demandons un blocage des prix de l’énergie pour que les citoyens, les familles, puissent payer leurs factures cet hiver et les suivants. Nous voulons aussi la liberté de négocier des augmentations de salaires, au-delà de l’index. Cela fait deux ans que nous mobilisons, manifestons, argumentons, même devant le Parlement. Mais la loi « zéro pour cent » d’augmentation de salaires (loi de 1996) sera quand même appliquée telle quelle. Nous sommes obligés de passer à la vitesse supérieure.

09.09.2022

Les syndicats avancent 17 mesures contre la crise énergétique

L'énergie est un besoin fondamental. Elle doit faire l'objet d'un encadrement et d'un contrôle sérieux de la part des autorités publiques. En effet, la crise que nous traversons montre l'échec de la libéralisation du marché dans le secteur de l'énergie. La FGTB, la CSC et la CGSLB se sont unit pour établir une liste de mesures réalisables à court terme pour des prix de l’énergie plus abordables et une augmentation du pouvoir d’achat des travailleurs et des travailleuses.

09.09.2022

On ne peut plus payer // Mobilisation le 21 septembre

On ne peut plus payer. La situation est devenue intenable. De plus en plus de familles doivent choisir entre payer leurs factures d’énergie ou remplir leur frigo. Il faut agir maintenant ! La FGTB appelle à une mobilisation le 21 septembre - 10h, place de la Monnaie, Bruxelles. Elle sera suivie d’une manifestation vers le siège de la FEB. 

Communiqués de presse

24.01.2023

Les syndicats, au sein du Conseil national du travail sont formels : la multiplication des primes prouve que la loi de 1996 sur la norme salariale ne fonctionne pas.

29.11.2022

La proposition de médiation du Kern, qui était censée offrir une issue à l'impasse entre employeurs et syndicats, manque son objectif. Nous voulons récupérer une réelle liberté de négociation, telle que le recommande l’OIT (Organisation Mondiale du Travail). Ni plus, ni moins. Les mesures « sparadraps » posées sur la norme salariale à 0%, comme un chèque, ne profitent pas à la concertation sociale. Les travailleurs et travailleuses méritent plus, et mieux.