Name
Coronavirus

Actualités

01.07.2022

Fin de la procédure simplifiée de chômage temporaire force majeure

La procédure simplifiée de chômage temporaire pour cause de force majeure (dans le cadre du coronavirus ou de la guerre en Ukraine, notamment) a pris fin ce 30/06/2022. Un certain nombre de mesures restent toutefois valables jusqu'au 31/12/2022. Ceci peut avoir un impact négatif sur vos allocations, perçues à partir du mois d'août. Nous avons listé pour vous les changements les plus importants.

26.01.2022

Accord du G10 sur la flexibilité // Pourquoi la FGTB n’a pas signé

Les employeurs ont réclamé plus de flexibilité pour répondre à l’absentéisme lié au Covid dans les entreprises. Et ils ont eu gain de cause grâce à un accord conclu au sein du G10. Sans données objectives sur les menaces réelles de la vague omicron en termes d’absentéisme, et sans la prise en compte des réalités des secteurs (accords déjà existants, absentéisme fluctuant, …), la FGTB n’a pu souscrire au texte du G10. Sur la base des faits, la FGTB maintient qu’il n’y a aucune raison de céder à la panique en concluant un accord-cadre qui fait sauter des verrous importants du droit du travail.

20.12.2021

Emploi et Covid19 // Le point sur les dernières mesures

On le sait, ces dernières semaines ont vu la situation sanitaire redevenir préoccupante. Suite à la nouvelle envolée des cas de Covid19, le gouvernement a pris des décisions qui peuvent avoir un impact sur la vie des travailleurs et travailleuses. Chômage temporaire, enfants en quarantaine, télétravail, distanciation sociale, covid safe ticket sur le lieu du travail, on fait le point de la situation.

Communiqués de presse

18.01.2022

Les éventuelles pénuries de personnel dues au virus Omicron nécessitent une approche ciblée et concertée. La FGTB est prête à signer un accord au sein du G10 pour régler les problèmes aigus d’absentéisme au travail s’ils se présentent, à condition de passer par la consultation des secteurs.

05.01.2022

Assouplissement de la quarantaine : le monde du travail n'a pas eu son mot à dire. Au lendemain des fêtes, le Gouvernement prenait une première résolution pour 2022 : les règles de quarantaine suite à un « contact à haut risque » seront considérablement assouplies, voire réduites à peau de chagrin, en fonction du statut vaccinal de la personne concernée. Une décision prise avec une rapidité déconcertante, puisqu'elle arrive quasi immédiatement après une demande de la FEB en ce sens.